Accords mets et vins : comment marier les saveurs avec succès ?

Accords mets et vins : comment marier les saveurs avec succès ?

 De la bouteille, pour choisir la bonne. Tel est le secret pour réaliser les meilleurs accords mets et vins. Mais comment savoir quelles saveurs associer ? Voici quelques tips simples à appliquer pour sublimer les mariages, du verre à l’assiette.

 

  Le b-a ba

 

Pour commencer, reprenons les bases : un bon accord met et vin sublime à la fois le plat et le vin en question. L’idée est de créer l’équilibre parfait, sans que l’un prenne le dessus sur l’autre.

 

Trois facteurs sont à prendre en compte :

 

  • L’arôme : pour atteindre l'équilibre, les arômes doivent être concordants. Il ne s’agit pas forcément d’associer les mêmes saveurs mais des caractéristiques similaires.
  • La texture : parce qu’on recherche l’harmonie des sens, un accord réussi se révèle notamment avec le toucher en bouche.
  • L’intensité : jouer sur les contrastes c’est une chose, encore faut-il rester subtil pour éviter le faux pas.

 

Les règles d’or

 

A bon accord met et vin, ses règles d’or.

 

La couleur

 

Si le concept est plutôt surprenant, il fonctionne pourtant très bien ! Marier un plat et un vin d’une même couleur fait littéralement des merveilles comme le duo daube/vin rouge ou fromage/vin blanc.

 

La région

 

On l’appelle l’accord régional. Pour un accord explosif en bouche, rien de tel qu’une spécialité locale associée à un vin local. Par exemple : ceviche de loup et Gris blanc.

 

La finesse

 

La finesse sous-entend ici la délicatesse d’un plat. Pour les mets élégants, on privilégie donc un vin raffiné. Par exemple :  velouté d’asperges et Domaine de l'Estagnère Orange. 

 

 

La puissance

 

Autrement dit : à plat léger, vin léger et à plat corsé, vin puissant. Pour révéler une viande type agneau du pays Cathare, Cigalus rouge est le parfait prétendant !

 

La hiérarchie

 

Si vous devez servir plusieurs vins, montez en gamme au fil du repas en partant du plus léger au plus complexe. L’idéal étant de servir le meilleur vin avec le plat principal.

 

 Ce qu’il faut retenir

 

Si certains mariages tombent sous le sens, notons que la notion d’accord reste assez complexe. Chaque vin est typé selon une origine, une maturité, tandis qu’un plat peut avoir des nuances très différentes selon la manière dont il est préparé.

 

De fait, il existe toujours des exceptions, comme il existe tout un tas de possibilités selon les goûts et les couleurs.

 

Alors, s’il y a bien une règle à retenir, c’est celle-ci : faites vous plaisir avant tout.

 

Nos autres articles blog pour devenir incollable 

Comment déguster un vin : les étapes à suivre

Choisir un bon vin en 5 étapes 

Quel vin est fait pour vous ? 

 

@MarieOrmières

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.


You could also enjoy

View all