1974 une légende qui ne meurt jamais

1974 une légende qui ne meurt jamais

1974, un doigt sur la touche play, le concert de Newport 58 au bout de la piste, un verre de Legend Vintage Rivesaltes se languissant d’être dégusté et des pensées qui divaguent vers cette année où l’on perdait notre légende. Edward Kennedy Ellington, The Duke, brillantissime jazzman ayant accompagné au piano les plus grands comme Count Basie, Franck Sinatra, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald ou encore John Coltrane, a également mené son Orchestre où il disparaît cette année-là. Au même moment une autre légende prend vie dans les chais de Rivesaltes.

Porté par cette mélodie qui animait le Duke, le Legend Vintage Rivesaltes 1974 sous ses notes de miel, d’abricot et de tabac blond, cache une certaine opulence, une fougue qui se ressent jusque dans son nez.

En bouche, le millésime 1974 Legend Vintage Rivesaltes nous laisse nous évader tel le jazz d’Ellington avec cette même chaleur et suave puissance comme si cuivres, cordes, percussions et piano jouaient leur symphonie sur nos papilles.

Laissons le Duke pianoter pour notre palais le temps d’une dégustation de Legend Vintage Rivesaltes 1974 et rendons-lui hommage car comme le Duke disait : « You have to find some way of saying it without saying it. »

Commentaires

Soyez le premier à commenter.
Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.