Domaine de Cause

AOP Cahors

Entre Quercy et Périgord,​ sur la route touristique du célèbre Château de Bonaguil mais aussi à deux pas du fameux Château Lamartine, le Domaine de Cause dévoile son terroir. Les vignes sont plantées tout autour du domaine, sur des croupes arrondies, des coteaux, avec des versants aux pentes parfois fortes et surtout des expositions multiples. Or, cette grande diversité de situations, de sols et de sous-sols, permet d’élaborer une large palette de vins, sachant qu’au-delà de la présence d’oxyde de fer, on peut trouver des sables quartzeux et non calcaires, des grèzes.

Les vins du domaine


Caractère & Nature

Les cuvées du domaine de Cause sont élaborées sur du «sidérolithique», un terroir du causse, riche en fer, situé à plus de 200 mètres d’altitude, à l’ouest du vignoble de Cahors. Ce type de sol confère aux vins un style remarquable : une robe et un nez intenses, une bouche longue et veloutée, liée à des tannins puissants mais de grande qualité, le tout équilibré par une très belle fraîcheur. Du haut de la colline le Domaine de Cause surplombe à la fois les vallées du Lot et de la Thèse. A cet endroit, l’occupation humaine est très ancienne comme l’attestent les nombreux silex taillés trouvés dans les rangées de vignes. Une ancienne mine de fer, fermée à la fin du 19ème siècle, jouxte le Domaine. En effet, de riches dépôts en oxyde de fer, appelés «sidérolithique», se sont accumulés à cet endroit il y a 35-50 millions d'années et ce alors que le climat était tropical. En s’altérant, ces sédiments ont donné des sols bruns – rouges plus ou moins riches en pierre ou argile. Au-delà de cette particularité, très rare dans le vignoble de Cahors (6% des terroirs), le Domaine offre une grande diversité de sols et de sous-sols avec notamment sur les pentes des dépôts de graviers et cailloux calcaires, parfois épais de quelques mètres et connus sous le nom de grèzes.