fr | en | es
Rechercher
Fermer

AccueilActualitésSaga des cépages: Caladoc

mercredi 24 janvier 2018

Saga des cépages: Caladoc

Le Caladoc est né en 1958 dans le Languedoc et est issu du croisement de deux cépages bien connus, le grenache et le Cot. Il a été créé dans le cadre de recherches visant à obtenir des cépages plus résistants à la coulure. Ce croisement fut une telle réussite qu’il fut surnommé « le grenache qui ne coule pas ». De plus, le nom serait un croisement entre Galabert (lac des Bouches du Rhône) et Languedoc.

Le Caladoc mûri moyennement tard, il peut être taillé court mais également conduit en taille gobelet. Il est résistant à la coulure mais également au botrytis et peu touché par l’oïdium. On comprend donc l’avantage qu’il représente, notamment comme alternative au grenache dans la production de rosé. Sur pied, les grappes sont grosses et les baies de taille moyenne avec de petites taches particulières sur la pruine.

Cette variété de cépages permet d’élaborer des vins complexes de couleur intense et aux arômes puissants de fruits et d’épices. Le vin obtenu se caractérise par une bonne charpente lui conférant la structure nécessaire à un bon vieillissement. C’est en rosé qu’on l’apprécie le plus, avec des notes de fruits intenses telles que la fraise, la Grenadine ou encore les agrumes.

Le Caladoc fait partie de l'encépagement du Domaine de Cigalus, cultivé suivant les principes de la biodynamie et certifié Demeter.

Partager sur Facebook Twitter Google Plus