fr | en | es
Rechercher
Fermer

AccueilActualitésSaga des cépages : Bourboulenc

mardi 16 janvier 2018

Saga des cépages : Bourboulenc

Appelé Malvoisie dans le Roussillon et Doucillon blanc dans d’autres régions, il est le plus vieux cépage cultivé dans le vignoble de La Clape et en Corbières. Ces deux AOC, aujourd’hui réputées pour leurs rouges ne produisaient jadis que du blanc et ce depuis l’arrivée des Romains.

Le Bourboulenc est cultivé essentiellement dans les piémonts des collines du Midi de la France car il se plait dans des terroirs secs, chauds et de faible altitude. Selon les années, la surface plantée varie entre 600 et 700 hectares. On le reconnait à ses baies de taille moyennes entourées d’une peau épaisse, d’un blanc rosé devenant roussâtre à pleine maturité. Contrairement à de nombreux autres cépages blancs, le Bourboulenc est un cépage tardif et est généralement vendangé fin septembre.

Il apporte de la nervosité et peu d’alcool, avec des arômes floraux fins. Il est souvent utilisé en tant que cépage secondaire et assemblé au Grenache blanc et à la Clairette, et aussi à la Roussanne et à la Marsanne où il apporte équilibre et finesse. Il donne des vins floraux faibles en alcool avec des arômes légers et subtils d’amande, de citron et de pomme, à boire jeune.

Le Bourboulenc fait partie de l'encépagement du Château l'Hospitalet, du Domaine de Villemajou, du Château de Karantes et Château de Tarailhan.

Partager sur Facebook Twitter Google Plus