fr | en | es
Rechercher
Fermer

AccueilActualitésL'élan vers la biodynamie!

lundi 18 janvier 2016

L'élan vers la biodynamie!

Vigneron propriétaire en Languedoc Roussillon, Gérard Bertrand poursuit le déploiement de la culture en biodynamie sur ses domaines viticoles portant ainsi dès cette année à 450 hectares les surfaces concernées, soit plus de la moitié des vignes sous sa responsabilité.

Le développement d’une expertise d’abord amorcée sur le Domaine de Cigalus.

Convaincu très tôt qu’une viticulture en harmonie avec la nature était la meilleure voie pour révéler la typicité d’un terroir et élaborer de grands vins, Gérard Bertrand s’est engagé dès 2002 sur la voie de la biodynamie au Domaine de Cigalus, à Bizanet dans l’Aude.
Aujourd’hui, les 75 hectares du domaine sont conduits en biodynamie, dans le respect de la certification Demeter, l’organisation de référence pour la biodynamie dans le monde.
Un vignoble en excellente santé, un environnement préservé et des vins magnifiés, équilibrés et vibrants de l’intensité de leur terroir démontrent la pertinence de l’approche.

Une référence mondiale de la culture en biodynamie

Le Château La Sauvageonne (Terrasses du Larzac) et le Château l’Hospitalet (La Clape) ont été les premiers à bénéficier de l’expertise développée à Cigalus. Le Clos d’Ora (La Livinière) en est la quintessence. Et cette année, ce sont 200 hectares de vignobles qui emboitent le pas. Dans les 5 prochaines années, Gérard Bertrand prévoit de généraliser la culture en biodynamie sur l’ensemble de ses vignobles au bénéfice de la nature, des équipes viticoles et des amateurs de grands vins.
Compte tenu des surfaces et de la diversité des terroirs concernés, l’expertise des équipes est en passe de devenir une référence mondiale. Gérard Bertrand siège d’ailleurs au Comité Demeter.

A propos de la biodynamie

Travailler en harmonie avec la nature est le propre du savoir-faire et du bon sens paysan ancestral. Le paysan, compositeur de son paysage, sait tenir compte de son environnement et des équilibres à préserver. Conceptualisée par Rudolf Steiner au 20ème siècle, la culture en biodynamie est une expression moderne de ce savoir-faire ancestral. Excluant l’usage de tout produit chimique, la biodynamie accompagne la plante et son écosystème dans un développement harmonieux.
Elaborés par le vigneron, les seuls traitements appliqués au vignoble sont des décoctions de plantes diluées dans l’eau et pulvérisées sur le vignoble, à doses infinitésimales, en tenant compte du calendrier astral et planétaire.

Partager sur Facebook Twitter Google Plus