fr | en | es
Rechercher
Fermer

AccueilActualités2016 un millésime solaire dans les vignobles du Languedoc

lundi 31 octobre 2016

2016 un millésime solaire dans les vignobles du Languedoc

28 Octobre 2016

La phénologie 2016 au vignoble fut contrastée et dictée par les sautes d’humeur de nos climats  : hivers doux et débourrement précoce ; printemps frais et humide  débouchant sur une floraison retardée de 8 jours par rapport à 2015, suivi d’un été chaud sec et venté , générant une promesse de récolte modeste en volume, mais d’une grande qualité  sur le plan de l’état sanitaire et du niveau de concentration des baies de raisins.

Conduits principalement en biodynamie, nos vignobles ont échappé aux pièges tendus par ce millésime, bien cruel en de nombreuses régions françaises (gel, grêle, mildiou).

Les vendanges 2016 ont démarré tôt (26 Août avec un chardonnay du domaine Cigalus) et fini tard (le 28 Octobre, en AOC Malepère et en IGP Cité de Carcassonne, avec les  Cabernet franc et Cabernet sauvignon)….soit plus de  60 jours de cueillette pour boucler des vendanges (UN RECORD), qui se sont déroulées sans encombres majeurs.

Il s’agit d’un millésime tardif, qui aura été marqué par une sécheresse  prononcée (déficit hydrique hivernal, puis estival, accompagné d’une forte évaporation liées à des périodes ventées et chaudes), et une quasi absence de pluies depuis la mi-Juin.

Les principes fondamentaux de notre recherche de qualité et d’expression des terroirs ( maitrise des rendements et de l’état sanitaire des raisins, suivi de l’évolution de la maturité par dégustation de baies à l’échelon intra parcellaire, déclanchement de la cueillette à l’optimum de maturité de chaque parcelle, récolte manuelle)nous ont permis de vendanger chaque terroir, chaque cépage, chaque parcelle dans des états sanitaire et de maturité  parfaits.

Les quelques jours de pluies en Septembre ont permis de libérer le vignoble d’une contrainte hydrique sévère, et de débloquer les maturités phénoliques, essentielles pour l’élaboration de grands vins.

Les volumes récoltés en 2016 sont du fait de l’absence de pluies depuis le printemps, inférieurs aux années précédentes, notamment sur les vignobles proches du Littoral, qui ont été plus exposés à la contrainte hydrique.

Ce millésime rehausse  la spécificité de chaque terroir, et accentue les différences d’expression entre les différents Crus du Languedoc: de Limoux aux Terrasses du Larzac, en passant par les terroirs de Cabrières, Clape, La Livinière, Boutenac, Malepère et Cité de Carcassonne.

L’analyse des prévisions météorologiques, la patience et la capacité à résister à l’envie de mettre le raisin à l’abri des intempéries,  la bonne connaissance de nos terroirs, la présence quotidienne de nos équipes techniques (qui ont dirigé le travail minutieux de nos 150 vendangeurs) dans le vignoble ont été encore une fois un gage essentiel de la réussite de ce millésime.

Nous pouvons annoncer un millésime de grand potentiel, avec des expressions aromatiques immédiates sur les blancs et rosés, et des équilibres gustatifs gourmands. Les rouges sont colorés, fruite, intense et laissent présager un grand potentiel de garde.

 

Gérard Bertrand
Richard Planas

Partager sur Facebook Twitter Google Plus